Énergies, Bonheur

A propos de la vulnérabilité …

Être vulnérable, c’est un mot que je ne connaissais pas vraiment avant de lire les livres de Brené Brown. Ça paraissait un peu déprimant à priori et puis, en les lisant, je me suis rendu compte que chaque jour j’étais, et j’avais fait, face à des situations ou des choix qui m’avaient rendue vulnérable.

En effet, que ce soit en famille ou au boulot, combien d’entre nous n’ont pas préféré un petit mensonge plutôt que de perdre la face ? Ou vous n’avez pas osé pas dire je t’aime de peur d’être rejeté ? Ah non, vous êtes de ceux qui quand ils ont une idée en tête, ils ne renoncent à aucun prix, quitte à se prendre le mur ? Ou encore, vous vous fixez des objectifs extrêmes de peur que, si le challenge n’est pas énorme, vous ne les atteindrez pas, au risque de vous épuiser … A la clé de ces comportements, les sentiments de honte, de découragement et la sensation de n’être pas capable, pas à la hauteur, etc… nous guettent. Bref, nous voilà pris en flagrant délit de vulnérabilité.

The call to courage – the power of vulnerability

C’est pourquoi je vous invite à regarder la vidéo de Brené sur Netflix ! Parce que ça m’a fait du bien et que je pense que ça vous en fera aussi. Et aussi parce que c’est le boulot de toute sa vie que de rechercher et d’étudier, de façon scientifique, ce qu’est la vulnérabilité, ce qui nous pousse à agir de façon extrême au risque d’avoir honte de soi ou de nous « tuer », et aussi de découvrir comment être vulnérable peut nous rendre heureux!

Comme moi, vous découvrirez qu’être vulnérable vous ouvre la porte vers un bien-être sain et humain, qui améliore vos relations tant avec vous-même qu’avec les autres. Et c’est aussi valable avec nos enfants, ceux pour qui nous sommes un exemple, ceux qui nous connaissent bien, ceux avec qui perdre la face est bien difficile…

Personnellement, à 51 ans, je me sens plus vulnérable !  Le sens de la vie, les raisons pour lesquelles j’ai fait certains choix, pourquoi je travaille, comment j’aime et veux être aimée, tout cela a changé depuis quelques années ! Sans parler des changements physiques, petits ou grands. Et cette perte de repères, me fait parfois douter, me pose question, me ralenti aussi dans la prise de décisions.

Mais en même temps, c’est dans les expériences de la vie et ces choix que j’ai fait par le passé justement, que j’ai appris à découvrir qui j’étais, à m’accepter, à m’aimer, dans les bons et les mauvais moments. J’ai aussi plus facile à dire non, à mettre des limites, à renoncer à certaines choses et surtout à m’engager ! C’est le bon côté de la 50aine, je pense. Pouvoir aller puiser dans ses expériences passées pour avancer au lieu de renoncer, en acceptant d’être exposé, bref, c’est tout l’art d’utiliser le pouvoir de la vulnérabilité.

Je vous souhaite un bon moment avec Brené et une belle découverte.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s