Catégories
Bonheur coaching Eveil heureux missions free-lance motivation

Quel T êtes-vous? Quand le confinement nous inspire …

5è dimanche de confinement et pas trop de soleil aujourd’hui. Les médias sociaux, comme on les appelle, me mettent sur la piste de cet article passionnant, à lire si (comme moi) :

  • vous êtes malgré vous face à un changement professionnel majeur
  • vous vous dites que c’est le moment idéal pour changer quelque chose dans votre vie
  • vous avez envie de profiter de ce temps que vous n’avez jamais eu
  • vous sentez que rien ne sera comme avant et que ce serait bien d’acquérir de nouvelles compétences

Beaucoup de techniques existent pour nous aider à se poser les bonnes questions et à faire des choix ou des tris, quand vient le moment de réorienter sa carrière. Ce qui me plait dans cet article c’est qu’en le lisant j’ai l’impression qu’il est fait pour moi.

En effet, il part de tout ce qu’on sait déjà et de toutes les compétences qu’on a acquises. Ca tombe bien pour la quinqua que je suis. Pas besoin de tout reprendre à zéro et surtout de remonter à mes études de base, etc … non je préfère partir de ce que je suis et sais aujourd’hui !

De plus, avec l’âge et l’expérience on se connait mieux, on sait mieux ce qu’on veut et surtout ce qu’on ne veut plus. C’est pourquoi si vous faites l’exercice, notez dans la liste de vos compétences et connaissances ce qui vous vient spontanément et qui fait sens pour vous aujourd’hui. Par exemple, même si j’ai fait de la danse classique pendant des années, je ne reprends pas ça dans ma liste car ça ne fait plus sens pour moi ….

Voici l’article de l’auteur, où il nous explique l’importance de développer notre T https://collegeinfogeek.com/become-t-shaped-person/ et aussi la technique ! A vous de vous prêter au jeu ! J’ai créé un excel avec les colonnes et les explications, si vous le souhaitez faites moi signe! Et si vous voulez un accompagnement personnel idem 😉

Catégories
Énergies Eveil Soins

Life-20 ou l’après-virus

Je vous invite à regarder cette vidéo où Gregg Braden explique le virus. Parce ce que comprendre nous permet de faire les bons choix, ceux qui nous conviennent!

Catégories
Bonheur Eveil minimalisme

Minimalisme, quand le matériel ne nous définit plus!

Quand tout doit partir …

Et voilà un échantillon de ce qui a servi mais qui ne sert plus!

Il y a quelques mois, un dimanche où j’avais décidé de ne rien faire et de regarder netflix, j’ai découvert un documentaire sur le Minimalisme. Ce film a changé ma vision des choses, des objets, de ce qui m’entoure, et surtout m’entourait, et a eu un effet radical sur ma façon de consommer.

J’avais déjà eu ma phase Marie Kondo. Enfant, j’adorais ranger et re-ranger et re-re-ranger ma chambre selon des techniques ou structures différentes. Là, avec Marie j’upgradais la façon de tout caser et de tout retrouver, en beauté (elle a une série sur netflix pour ceux que ça intéresse). Le Minimalisme, c’est autre chose, une autre dimension. Disons que c’est une philosophie de vie qui s’intègre aussi dans l’évolution du monde et le respect de la planète, des gens qui l’habitent et des matières premières qu’elle nous offre.

Mais pas simple … Se séparer des objets n’a pas été simple pour moi et reste encore, pour certaines choses, très confrontant. Dans la prise de décision, souvent la notion de Vulnérabilité vient me secouer, me surprendre et me paralyser. Comment ai-je pu acheter telle ou telle chose, ne pas l’utiliser, ni l’aimer, ni la soigner, … et aujourd’hui ne plus en vouloir ? Et je vous passe d’autres auto-culpabilisations qui me passent par l’esprit. Bref, j’ai compris que nos possessions disent énormément sur nous. Et ce tant lors de l’achat, que lors de leur utilisation ou non-utilisation, que lors de la séparation. En fait, nos possessions nous possèdent, si on n’y prend garde elles nous définissent mais de façon limitative et tronquée, elles disent ce qu’elles veulent bien dire ou qu’on les laisse dire et elles nous prennent parfois la tête!

Voici en résumé, les idées-clé qui m’ont permis de me séparer, en 5 mois, d’au moins 25% d’objets/vêtements/bouquins :

  1. la vie est comparable à de l’eau qui vit quand elle coule, quand elle est fluide, quand elle circule. Il en est de même avec l’argent! Bref, garder un truc parce que ça vaut de l’argent et qu’un jour vous allez le vendre, il va vous rapporter, vous allez récupérer votre investissement, etc… fait que ça stagne. Dès lors, une seule solution, vendez-le maintenant! Arrêtez de vous donner bonne conscience, passez à l’action et faites circuler l’argent!
  2. chaque possession vous lie au passé. Si le souvenir, l’émotion, le besoin du passé auquel l’objet vous fait penser est positif, par exemple une robe que vous adorez mettre ou un livre que vous allez sûrement relire, et bien gardez-le! Sinon, posez-vous la question de quelle est sa place dans votre vie ? Si vous sentez que ça fait « non », séparez-vous en!
  3. enfin, demandez-vous quelle vie vous voulez vivre aujourd’hui et en quoi cet objet correspond à vos goûts, vos besoins, vos envies actuelles. S’il ne correspond pas, vous savez quoi faire!

Et les résultats sont surprenants. Oui je vois plus clair, oui je passe moins de temps à prendre soin de choses inutiles, et surtout oui je choisis mieux. En effet, aujourd’hui je choisis uniquement ce que j’aime vraiment, ce qui me fait du bien, et si je n’aime pas j’attends. C’est ce lien tout à fait différent qui fait que les objets ne nous possèdent plus!

Pour aller plus loin je vous invite à regarder ce documentaire et de visiter le site https://www.theminimalists.com/

Avant de vous laisser, je vous rassure, non vous ne devez pas tout jeter ou donner ou vendre. C’est un nouveau regard sur les choix qu’on pose, sur ce qu’on veut posséder et dire sur nous au travers de nos choix. Joshua et Ryan parlent d’une période de 2 ans pour intégrer cette philosophie de vie et être en harmonie avec ses possessions.

Catégories
Énergies Eveil

Le pouvoir du rituel

On en parle à toutes les sauces! Faire son lit, envoyer de la gratitude, méditer, rire, tout est bon pour rythmer sa journée et faire de sa « to do list » un moment RITUEL. Plusieurs livres mettent à l’honneur le rituel comme nouveau mode de vie conscient. A côté de cette vision vulgarisée du rituel, les livres de magie et de sorcellerie regorgent de dizaines de rituels et d’autres techniques qui sont en fait des rituels anciens. Quel sens donner à cette tendance?

Même si personnellement je pense que trop de rituel tue le rituel, le fait d’intégrer et de ritualiser certains actes m’a donné une pleine conscience lors de leur accomplissement qui me permet d’en profiter plus et mieux.  On définit habituellement le rituel par un acte qui constitue un rite. Bref, au même titre que de prendre un café après le repas ou de poser un autel les soirs de pleine lune.   Et si justement c’était cela la force du rituel? Je me pose la question : n’aurait-on pas perdu le temps de prendre le temps de vivre les rituels au profit d’une multitude d’activités diverses ?

Car un rituel aujourd’hui est de plusieurs ordres : sa répétition, sa durée, son degré de préparation, l’intention, son sens, … Entre faire son lit chaque matin et passer 4 jours isolé(e) dans une forêt pour une quête de vision, on est d’accord on ne parle pas de la même chose … Mais, selon moi,  les 2 ont leur place dans nos vies, au même titre que ce délicieux café du matin avant de partir travailler qui me permet de poser une petite intention pour la journée de travail à venir.

C’est moments sont différents de la routine ou de l’habitude. J’ai clairement la volonté de vivre ce moment d’introspection le matin en prenant mon café alors que le café après le repas serait plutôt une habitude. Et il en est de même les soirs de pleine lune. Serait-ce donc l’intention, le sens, l’attention qui distinguerait la routine ou l’habitude du rituel?

Lors de ma formation en Maître Prat chez Ressources nous avons eu comme exercice de créer un rituel. Un vrai! Avec scénario personnalisé pour la personne pour qui nous le préparions. Et non, nous ne lui avons pas demandé de faire les lits. J’ai beaucoup aimé cet exercice. Mes camarades de jeu m’ont touchée et émue et je me souviendrai toute ma vie de ce moment. J’ai encadré les éléments de mon rituel afin d’en faire un souvenir magique. img_2457

Et fort est de constater qu’il y a pas mal de rituels dans nos vies. Même si on ne leur donne plus la dimension « rituelle ». Pensez à allumer une bougie, se serrer la main en se saluant, le mariage, prier, la fête de Noël, manger des lentilles ou de la choucroute le 1er janvier, regarder la pleine lune et faire un voeu, … Quel magnifique moment, n’est-ce pas, la dernière pleine lune du 21 janvier.

Peut-être que le point commun entre ces différents rituels c’est l’intention que l’on donne au moment et l’attention complète qu’on porte au moment-même. Un peu comme un arrêt sur image qui nous fait être pleinement conscient de ce qu’on fait à cet instant précis, et qui nous permettra de nous en souvenir.

Comme mon cadre, qui a lieu d’exister car il n’y aura pas de répétition de ce rituel, contrairement au café du matin ou à la pleine lune, mais que je n’oublierai jamais.

Et vous, quels sont vos rituels?

 

Catégories
Eveil Soins

Discovering ThetaHealing®

Le Thetahealing® est une technique absolument incroyable mais tellement efficace de méditation et de connection à soi et à l’univers.  Aujourd’hui, mon travail consiste à intégrer cette technique dans ma pratique personnelle de tous les jours mais aussi dans ma pratique professionnelle. En belgique, c’est Agnès qui forme et développe la technique ThetaHealing Belgique

Ce que j’aime dans la technique, c’est qu’elle met la personne en avant. Chacun l’intègre et l’utilise à sa façon et à son rythme. Le thérapeute accompagne son client et l’aide à aller au plus profond de lui. Ensemble, les résultats se manifestent. Mais encore une fois, il n’y a pas de prise de pouvoir, tout est donné et accessible.

Plusieurs niveaux de formation accompagnent le praticien dans le développement de sa pratique pour lui-même ou en tant que thérapeute.

 

Catégories
Énergies Eveil

Frédéric Lopez – une rencontre qui change la vie

Frédéric Lopez

Etre dans l’être, par la méditation laïque. Très belle découverte et explication.

Catégories
Eveil

Sur quoi portez-vous votre attention?

http://www.learn.hayhouseu.com/designingyourdestiny-video1-whereyourattentiongoes

Porter son attention sur un objet ou une personne n’est pas sans conséquences. Que cette attention soit positive ou négative … Joe Dispenza nous explique le pourquoi.

Catégories
Énergies Eveil

Et si tout était plus simple qu’on ne le pense …

Bonjour bonjour … oui je vous le confirme tout est simple : changer de boulot, changer d’amoureux ou d’amoureuse, changer de maison, changer d’enfants … euh non ça c’est pas possible tout simplement ! Et comprenons-nous bien, il ne s’agit pas ici de changer pour changer comme on achète une nouvelle …. (je vous laisse remplir) ou un nouveau … (ici aussi à remplir comme bon vous semble). Je vous parle de vous changer vous pour changer votre vie, changer vos vibrations, vos connexions, vos échanges et vos partages … Et, c’est ça la bonne nouvelle, quand on commence par changer soi-même on n’est pas obligé de retirer les choses de notre vie pour aller mieux … Donc on ne zappe pas son amoureux. Non on change, on se relie à ce qu’on veut (pas que le matériel hein) on échange, on partage ce qui nous pose question et de là on voit ensemble comment on peut changer la relation pour qu’elle soit satisfaisante pour chacun. Car, à part si vous êtes avec un goujat (ou une « goujatte » ) de première, on a tous les deux envie que ça marche, on a envie de se sentir bien ensemble et de s’aimer …

Donc oui c’est simple si on a envie, si on est prêt à s’aimer soi et à se poser les bonnes questions sur qui on est et ce qu’on veut …

Belle journée pleine d’amour pour soi !

Venga!